Skip to content

Direction : L’écosse

Le 3 octobre 2018, ma copine Marie-Anne et moi décollions de Montréal vers Londres pour un voyage de 15 jours en Écosse. Après plus d’un an à économiser notre argent et environs deux ans sans vacances pour moi, nous étions enfin prêts à partir. Le seul hic était que nous atterrissions à Londres pour sauver de l’argent. Il fallait donc faire une petite balade de voiture de 9-10 heures de Londres vers Édimbourg. Pas si pire avec un vol de nuit à dormir à peine 3 heures, un arrivé dans un pays complètement étranger, pour nous deux, conduire de l’autre côté (volant à droit et conduit dans la voie de gauche). Nous avions déjà vu pire et c’était le dernier de nos soucis. Nous étions enfin en vacance.

Départ de Montréal vers Londres.

Vous savez le sentiment que vous avez quand vous êtes resté trop longtemps au même endroit ? Et bien ce sentiment nous le vivions quotidiennement, quitter pour aussi peu longtemps que 15 jours était une sorte de libération. Comme un besoin de se prouver que nous n’étions pas prisonniers de notre routine. Pour résumer, c’était des vacances réellement méritées et plus que nécessaires pour entretenir une relation et une santé mentale. La routine tue à petit feu et il faut parfois prendre le devant.

Londres – Édimbourg

La première journée en arrivant, nous devions aller récupérer notre voiture de location chez Europcar. Nous avions l’habitude de cette compagnie, car nous l’avions déjà utilisé lors de notre dernier voyage en Europe. Première étape : trouver le bureau de Europcar dans l’un des aéroports les plus grands au monde. Un jeu d’enfant! Pas réellement, mais bon. Je vous présente notre amie (oui avec un E car sans le dire à Marie-Anne j’ai toujours eu l’impression que c’était une fille.) Une super puissante Hyundai i10.

Notre amie.

Pour ce bout de l’histoire il n’y a rien de plus à raconter mis à part les 700 km de route et la vingtaine de stations-service que nous avons visiter en route, la malbouffe que nous avons mangée, la dizaine de cafés douteux que nous avons bus, les nombreux arrêts pipi, la fatigue, la pluie, les lumières de la voiture qui allumaient autant que deux chandelles. Ce point est très important : si vous avez déjà été en Écosse, vous avez probablement remarqué que la nuit, il fait noir, mais pas à peu près. Il suffit de rouler lentement et de ne pas paniquer ! J’ai tout de même paniqué. Merci, Marie-Anne, de m’avoir enduré. Notre trajet était assez simple, nous devions partir de London Heatrow et nous rendre dans la banlieue d’Édimbourg dans le magnifique petit village de Auchendinny.

En route vers Auchendinny

Mission accomplie. Nous arrivons malgré toute attente à trouver notre AirBnb et sommes arrivés quand même tard +/- 21h30. Je n’ai pas besoin de vous dire que je me suis réveillé dans la même position que je me suis endormie. Ce fut une nuit mémorable.

Visite d’Édimbourg

Tout le monde m’ont toujours dit que l’Angleterre était pluvieuse et malgré le fait que probablement aucune de ces personnes n’y ait jamais été, j’entendais souvent : tu va voir, y pleut toujours las bas. À mon réveil suprise motherfucker! Le beau ciel bleu et la température parfaite. Ça s’annonçait bien pour le début de notre aventure.

À mon réveil le matin à Auchendinny

J’avais dit à Marie-Anne qu’après autant de voiture et de route je voulais demeurer à l’intérieur à me reposer avant le grand voyage, en bon bipolaire que je suis, nous étions dans la voiture direction la ville à peine une heure après notre réveil. Je fus époustouflé par la ville d’Édimbourg. C’est une ville magnifique et j’aurai vraiment aimé y passer un peu plus de temps.

Pour ceux qui ne le savent pas, Édimbourg est l’ancienne capitale de l’Écosse. C’est une ville très vieille avec beaucoup de cachet, le château, le palais, l’université, le vieux cimetière et la montagne qui surplombe la ville en ont fait probablement une des plus belles villes que j’ai pu visiter dans ma vie.

Le château d’Édimbourg

Après une journée à marcher dans Édimbourg, nous étions sur le chemin du retour. J’aperçois en quittant une magnifique montagne surplombant la ville. Hey regarde Marie-Anne, une montagne ! Elle à l’air petite, ont devrait la monter ça ne devrait pas être long. Nous voilà 1 heure 30 plus tard au sommet du Arthur’s Seat. Je recommande fortement d’y monter, la vue en vaut vraiment la peine.

Sommet du Arthur’s Seat

Visite d’Édimbourg part.2

La ville ayant beaucoup plus à offrir qu’une visite d’une seule journée, nous avions planifié repasser la journée à Édimbourg. Toutefois, nous ne savions pas qu’environ 40 000 personnes se réunissaient dans la rue pour manifester pour l’indépendance de l’Écosse. Les Écossais sont très fiers de l’être et nous avons eu la chance d’assister à une marche qui était très touchante à voir. Ce n’est pas ici au Québec que nous assisterons à ce genre d’événements de si tôt.

Manifestation pour l’indépendance de l’Écosse à Édimbourg.

Après nous être faufilés dans les 40 000 personnes nous sommes arrivés au sommet du Arthur’s Seat et sommes allés visiter le Boolirood Castle. Ce château est tout simplement magnifique et même la reine d’Angleterre y séjourne une fois par année. L’intérieur est magnifique et les jardins extérieurs sont tout simplement sublimes. Les photos ne mentent pas, nous avons eu droit à une température magnifique avec le beau ciel bleu.

Le Boolirood Castle avec Marie-Anne qui admire la vue.

Départ de Édimbourg vers St-Andrews

Nous quittions finalement Édimbourg pour nous diriger vers la magnifique petite ville de St-Andrews. Cette fois-ci, soulagement, car nous n’avions à peine que deux heures de voiture à faire. Nous séjournions au Fairmont St-Andrews célèbre pour être le lieu de l’invention du golf. Étant moi-même zéro un golfeur, cette facette ne m’intéressait pas réellement, mais je dois avouer que l’emplacement de l’hôtel et de la ville sont à couper le souffle. Les terrains de golf en bordure de la mer sont tout simplement magnifiques. En tant que tel, il n’y à pas beaucoup de choses à faire à St-Andrews, il ne faut pas s’y attendre passer une semaine bien remplie. Cependant une à deux journées suffirent pour faire le tour. L’ambiance de l’université renommée de St-Andrews fait presque rêver de ne pas être née dans une famille fortunée d’Angleterre et d’être assez chanceux pour y étudier les sciences ou un des programmes de renommée internationale.

Nous avons fait le tour de la ville dans une seule journée et je dois avouer avoir agréablement apprécié l’endroit avec ces rues et bâtiments en pierre d’époque. Si vous êtes assez chanceux pour vous y rendre, je recommande fortement l’endroit. Nous tombé par hasard sur le café Honeybeans Coffee, Tea & Treats, l’endroit ou le prince William allait prendre le thé (probablement) avec Kate. C’était rempli de fille qui souhaitait probablement en secret y trouver un prince. Je leur souhaite une bonne vie.

La vue depuis la tour de la Cathédral de St-Andrews. La ville est juste magnifique vue de la haut.

Étant donné la grandeur assez petite de la ville, nous avions fait le tour en une journée. Il était rendu environs 16 heures et n’avions plus rien de prévu et à faire. Suite à une petite recherche sur internet, nous avons découvert un Bunker souterrain dans la ville de Crail (Scotland’s Secret Bunker) à plus ou moins 30 minutes de voiture de St-Andrews. Nous nous y sommes rendus et avons été tout de même impressionnés par les installations qui ont servi aux Anglais pendant la Seconde Guerre mondiale. Le bunker était profond de 3 étages et en parfaite condition.

L’entrée du Bunker. Il ne fallait pas être claustrophobe pour y séjourner.

Départ de St-Andrews vers Inversness

Suite à notre séjour à St-Andrews nous étions en direction vers la région d’Inverness. Nous avions louer une maison complète en campagne sur Airbnb. Notre logement se trouvait dans le Moray (région) et nous avons profité pour visiter le château de Dunnotar qui se trouvait sur notre route. Je dois dire que j’avais vue ce château sur les multiples photos de l’Écosse mais de le voir en vrai est autre choses. Tant qu’à être sur place, nous sommes allé prendre plusieurs photos de tout les angles possible. L’ambiance très “dark” et brumeuse sur place faisait réver. Voici ma préféré.

Le château de Dunnotar

Après plus de 3 heures à visiter et photographier le château de Dunnotar, nous avions plusieurs heures de routes à faire et sommes enfin arriver dans notre sublime maison à la campagne. Je dois dire que nous étions totalement seul sur place et que l’ambiance dans la campagne était juste parfaite. L’air était bonne et nous étions très bien à l’intérieur avec le foyer de bois. Ce fut un moment très agréable et j’en garde de bon souvenirs. Nous avions finalement 3 nuits dans le même endroit et nous avions l’intention d’en profiter et de visiter au maximum la région.

Notre maison dans la région du Moray.

Champ de bataille Culloden et Clava Cairns

Je dois vous avouer que cette journée était entièrement pour Marie-Anne. N’ayant aucune idée de ce qu’était la de bataille de Culloden, elle en savait déjà beaucoup plus que moi et avait une raison bien précise en tête de s’y rendre. Et oui, c’est une fan fini de Outlander. Le musé était vraiment intéressant et j’ai compris ce qu’y c’était passé à cette endroit. Un fight épique entre les Anglais et les Jacobites. Sérieusement il c’est passé plus que cela mais je vous invite à vous renseigner vous même sur le sujet qui est très intéressant.

Le champ de bataille de Culloden

Mis-à-part un champs vide avec des pierres commémorant les différents clans ayant perdu la vie dans cette bataille, il y avait un lieu très intéressant à voir tout près de la. Il s’agit de Clava Cairns. Ce sont des pierres immenses qui tiennent debout depuis des centaines d’années avec des arrangements circulaires. Personne ne sait réellement pourquoi ils sont ainsi mais le mystère rajoutait à l’expérience un sentiments agréable.

Clava Cairns

Pendant toute la journée nous avons eu droit à de la pluie et du temps assez froid. Rien pour se plaindre car jusqu’à présent nous avions eu du temps plus que parfait. Après une grosse journée à marcher dans la pluie et rouler en voiture, nous avions tout les deux envies d’un repas réconfortant pour enfin se reposer au bord du foyer en écoutant des émissions Écossaises. Le parfait mélange, une soupe maison et du Irn Bru. Merde que c’est bon du Irn Bru. Juste le nom me donne envie d’en reboire.

Le nectar des dieux et ma soupe.

Visite du Lochness

La région du Moray étant relativement près du Lochness, nous ne pouvions passer à côté de cette visite. Étant tout petit j’ai toujours entendu des histoires sur le monstre de Lochness ainsi que les légendes entourant cet lac mythique. C’est avec beaucoup d’excitation que j’attendais de le voir des me yeux pour de vrai. Je n’ai pas été déçu du détour. La journée était parfaitement ensoleillé et le lac est d’une beauté indescriptible. Après plus d’une heure de voiture, j’apercevais finalement le magnifique lac entouré de forêts mystérieuses et de montagnes. Avec empressement, nous avons trouvé un arrêt pour la voiture et sommes descendu pour toucher à l’eau. L’eau était froide et la vue magnifique.

Un premier regard au Lochness.

Nous avons profité de l’occasion pour visiter le musée du monstre du Lochness qui était assez “sketch” et attrape touriste mais tout de même amusant. Suite à notre visite du musée nous sommes allé visiter le château d’Urquhart. Encore une fois, magnifique emplacement, magnifique château et magnifique journée avec ma douce moitié. Voici ma photo préféré de notre visite du Lochness.

Sur le terrain du château d’Urquhart

Départ de Inverness vers l’île de Skye

Le moment le plus attendu du voyage pour moi et Marie-Anne était sans aucun doute notre séjour à l’île de Skye. Nous entamions notre seconde partie du voyage et nous avions très hâte de nous y rendre. Direction l’Île de Skye. Nous avions prévu environ 3 heures de voiture pour nous rendre de Auchendinny vers l’île de Sky, mais comme tout bon voyage, aucune préparation ne peut nous préparer à ce qui nous attendait sur la route. Au final nous avons mis une journée complète pour nous y rendre, car en route, nous avons eu droit à un barrage routier de plus de 4 heures. (Travaux de voie ferrée) Heureusement, nous avons eu droit au meilleur café de l’Écosse pour passer le temps. En bordure de la route, un camion Range Rover y était stationné et nous avons fait la connaissance d’un gentil couple qui vendait du café méthode nomade ! Coffee Rescue Scotland.

La lignée de voiture était assez impressionnante et grossissait au fil des minutes, je dois vous avouer que malgré ce moment non désiré, j’appréciais énormément la vue et savourais tout de même chaque instant.

Direction l’île de Skye.

L’attente ainsi que la journée sur la route ont valu la peine plus que tout. À mesure que nous avancions vers l’île, nous étions capables de distinguer de nouveaux paysages surréels, nous changions de biome complètement. Nous avons eu droit à un magnifique spectacle de la nature. Ce fut à couper le souffle et d’une beauté indescriptible.

Les vastes champs en route vers l’île de Skye

Avant d’arriver sur l’Île, nous avions prévu un arrêt en route au château Eilean Donan. En bordure de la route sur le chemin de notre destination, ce magnifique château vaut absolument le détour. La visite était très agréable et les clichés que nous avons pu prendre sont magnifiques. Le décor était juste parfait pour ne pas en profiter.

Eilean Donan

Au total nous passions 3 nuits à l’île de Skye, alors pas de temps à perdre, aussitôt la visite terminée, nous étions en route pour notre destination : Carbost. Nous avons été agréablement surpris par l’isolement de l’Île, les routes sont sinueuses et vides, les voitures sont plutôt rares, les habitants n’ont pas souvent de voisins directs et les étendues vert et orange montagneuses sont probablement la chose la plus belle que j’ai vue dans ma vie. Sans oublier les moutons, il y avait des moutons partout.

À peine arrivés dans le village de Carbost, nous découvrions la réalité des habitants. Pas d’épicerie sur place! Il faut prévoir d’avance les courses en “ville” car la seule chose que nous avons trouvée, c’est cette épicerie/dépanneur qui à ma grande surprise comptait tous les items dont nous avions besoin pour souper, mais à prix fort et sur horaire très limité (Lundi au vendredi).

Le Stop Shop de Carbost
Le Stop Shop de Carbost

Finalement après toutes ces péripéties, nous arrivions à notre hébergement, chez Craighaven. Surprise encore, super loft de style urbain en pleine campagne avec une vue sur les détachements de la mer. Toutes les commodités possibles étaient incluses dans notre petite maison. Les hôtes étaient très gentils et nous savions que nous y passerions un bon moment. Après toute cette route et les activités de la journée, il était temps pour moi de me relaxer et de me reposer.

Notre maison à Carbost chez Craig

Après avoir soupé nous sommes allés prendre une petite marche dans la rue devant notre logement et avons eu droit à un spectacle magnifique et de ce que l’île allait nous offrir comme cadeau.

L’île sous toute sa splendeur

Visite de Portree et Hike du Old man of Storr

Nous n’avions pas du tout prévu aller visiter la montagne du Old Man of Storr, même que je ne savais pas du tout que cet endroit existait. Je l’avais souvent vue en photo sans pouvoir y mettre un nom. C’est suite aux recommandations de notre Hôte Craig que nous avons décidé de nous y rendre à la suite de notre visite du village maritime de Portree. Ce village est tout simplement magnifique, minuscule et très paisible. Nous y avons passé l’avant-midi avant d’entreprendre l’ascension de la montagne. J’ai beaucoup aimé le petit village maritime et les couleurs des maisons.

Portree

Nous n’avions aucune idée de la grandeur du Old Man of Storr. Il est impossible de décrire ou de photographier la perspective que nous avons eue en nous tenant devant cette imposante montagne de pierre qui s’érige dans un décor féérique. Je recommande fortement de prendre un 2 heures de votre temps pour grimper. Évidemment, nous ne nous sommes pas rendus au sommet, mais assez haut pour toucher la classique roche qui se tient debout. Si vous prévoyez grimper au sommet, je vous conseille de réserver une journée complète étant donné son altitude (719 m). Ce n’est pas immense, mais pour des grimpeurs peu expérimentés comme moi et Marie-Anne : une journée aurait été nécessaire!

The Old Man of Storr

Suite à notre aventure sur la montagne, nous avons été visiter la très populaire chute qui se déverse directement dans la mer : Kilt Rock. À environ 15 minutes de voiture, vous trouverez ce petit chef-d’oeuvre de la nature. J’aime particulièrement l’éclairage étrange de cette photo.

Neist Point Lighthouse

Après une bonne nuit de sommeil, nous étions remis de notre journée entière à marché dans le village de Portree et sur le Old Man of Storr, notre hôte Craig nous à recommandé de visiter le phare Neist Point situé dans la région ou village de Glendale. Après une route complètement folle sous la pluie, accompagnée de nos amis les moutons, nous arrivions devant une vue à couper le souffle. Ce coin des Highlands vaut absolument le détour. De plus, nous avions une primeur venant d’un local sur les meilleurs points de vue pour la photographie. Nous n’y avons pas manqué.

Neist Point

Moi et Marie-Anne sommes entrés (illégalement) sur le site du phare et avons profité de l’occasion pour prendre quelques photos. Nous n’avons rien brisé et sommes restés très respectueux des lieux.

Le phare de Neist Point, vue de la cour intérieur

Départ de Skye vers Fort William

C’était déjà la fin de notre aventure sur l’île de Skye, car nous devions nous rendre Fort William. Il s’est heureusement passé beaucoup plus de choses que ce que je vous ai décrit dans ce texte et je n’aurais humainement pas été capable de détailler tout ce que nous avons fait sur l’île. Je conserve un merveilleux souvenir de cet endroit et j’espère y retourner dans le futur.

La ville de Fort William était pour nous seulement une “gateway” pour s’arrêter dormir et reprendre des forces avant la longue route qui nous restait. Nous étions en route vers Oban et ensuite Glasgow suite à notre nuit à Fort William. Nous avons pris le traversier de Armadale et Mallaig pour nous y rendre et la vue était tout simplement folle.

La vue du traversier de Armadale et Mallaig

Une fois arrivés dans la ville de Fort William, nous avons trouvé notre Air BnB sans aucun problème. L’endroit était très agréable, mais à ce point du voyage nous étions tous les deux plutôt fatigués. Le séjour fut bref : lavage du linge, film durant la soirée, pâte pour souper et dodo. La ville est reconnue pour les activités de plein air, mais le seul air que j’ai pris à Fort William c’est sur le pas de la porte, à fumer un cigare et boire une bonne bière. Typiquement moi.

La vue de notre appartement à Fort William

Direction : Oban

Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre de cette ville. Marie-Anne est du genre à faire des recherches et à tout connaître sur les destinations ou nous allons, quant à moi, je ne recherche presque rien et je savoure la surprise. Par lâcheté ou goût de l’aventure, je vous laisse deviner. Oban était pour moi une ville de plus et je n’avais pas d’attente précise. Au final, c’était probablement une des villes les plus jolies que j’ai vues dans ma vie. Sur le bord de l’eau, avec son petit centre-ville, y marcher était tout simplement agréable et paisible. Une fois la route d’environs 100 KM complétée, nous découvrions notre nouveau chez nous pour les deux prochaines nuits. Directement sous la maison de Pete et Dawn, nous avions droit à une vue prenante sur une langue de mer. C’était probablement l’endroit le plus luxueux de notre voyage et nous y avons été reçus comme des rois et reines.

La vue de notre logement près de Oban

Notre visite de la ville de Oban fut brève mais nous avons apprécié chaque moment. La jolie petite ville en bordure de la mer est tout simplement magnifique. Nous avons pris le traversier pour nous rendre sur l’île de Mull. C’était une longue traversé d’environs une heure. À notre arrivé, nous avons découvert un paysage complètement différent de l’île de Skye. C’était dans une ambiance humide et de brouillard que nous découvrions cette partie de terre.

Suite à notre journée de voiture, à visiter cette partie du monde, nous étions beaucoup trop d’avance pour attraper notre traversier qui nous retournais à Oban. Nous sommes donc arrêté dans un petit pub Écossais classique avons mangé et bu comme des rois et reines. Nous sommes retournés de nuit sur la mer en direction d’Oban. Ne manquez pas votre traversier si vous vous y rendez, il n’y en à que deux par jour.

La magnifique ville de Oban

Glen Etive : James Bond Skyfall

Tout près de ou nous dormions, à moins d’une heure de route, se trouvait le lieu mythique du tournage de James Bond Skyfall. Étant un fan de tous les James Bond depuis ma jeunesse, c’était un détour incontournable pour moi. Sans être capable de complètement trouver l’endroit ou Daniel Craig avait mis les pieds, nous avons trouvé la route précise. C’est probablement un des endroits les plus beau de l’écosse et je ne me demande réellement pas pourquoi le film y à été tourné. Je suis probablement resté pendant plusieurs minutes à regarder l’étendue de ce paysage. J’avais littéralement le souffle coupé.

Moi-même sur la célèbre route

Direction : Glasgow

Nous quittions les Highlands, ce coin de pays sauvage et reculé du monde, pour retourner dans la civilisation. Ce changement brusque de paysage m’à donné tout un choc je doit avouer. Après avoir passé plusieurs jours dans des coins sauvage entouré de presque personne, seulement des vaches et des moutons, nous devions nous rendre dans la magnifique ville de Glasgow.

Ce fut probablement le seul moment du voyage ou Marie-Anne et moi, faisions des activités de vrais touristes. Tour de bus guidé dans la ville, visite de musée et pour finir, visite de la magnifique et très ancienne université de Glasgow.

Université de Glasgow

Glasgow, fut pour moi, une ville qui m’à fait rêver. C’est une ville vivante, ancienne, pleines d’histoire, universitaire et qui me faisait vraiment penser à mon cher Québec. J’ai très hâte d’y retourner et d’explorer plus en profondeur ce que cette ville peut nous offrir.

Direction : Londres et maison

Ce fut déjà la fin de notre aventure sur le sol Anglais/Écossais. Je conserver en mémoire des souvenirs incroyables et je conseil à chaque personne, ayant la chance que j’ai eu de m’y rendre, d’y aller sans hésiter. C’est un voyage formidable, dans un pays pleins de charmes et d’histoire qui saura vous charmer et saura vous faire rêver.

Si je pouvais résumer en une seule image le plaisir que nous avons eu durant cette aventure de quelques semaine, je choisirais celle-ci.

Liberté, amour et bonheur. Profitez de la vie mes ami(e)s.

Published inVoyage