Skip to content

Examen Microsoft AZ-900

La semaine dernière j’accomplissais une étape très importante dans ma carrière. Elle est certes petite pour certains, mais c’est certainement un gros “milestone” pour moi. Je passais l’examen AZ-900, Azure Fundamentals. Il va sans dire que nos emplois changent avec la venue du cloud. Nos tâches quotidiennes changent, les façons de déployer des infrastructures changent, tout change. Nous devons nous adapter à la vitesse que Microsoft déploie les nouveaux services : Vitesse grand-V.

Ma première étape professionnelle dans la transformation de l’infonuagique était principalement de passer l’examen AZ-900, Microsoft Azure Fundamentals. C’est avec une note de 895 que j’en suis vainqueur. Sans briser les termes de non-divulgation établis par Microsoft, je vous guiderais vers quelques points et ressources m’ayant aidé dans la réussite de cet examen et vous donnerai mon point de vue vis-à-vis cette certification.

L’examen en tant que tel n’est pas très compliqué si vous connaissez déjà un peu les technologies sous Azure. Au final, j’ai du y investir un peu moins de 15 heures d’études. Ayant déjà eu la chance de travailler avec ces technologies, cette certification était pour moi facile. Cependant pour quelqu’un n’ayant dans son bagage, aucun principes du cloud, elle peut devenir un défi de taille.

Ressources

Les ressources que j’ai utilisés sont principalement les deux suivantes : Microsoft et Skyline Academy. C’est tombé à point pour moi car au moment d’écrire ces lignes, Skyline Academy offrait la formation vidéo entière gratuitement. Si ce n’est plus le cas, vous pouvez probablement vous la procurer à un prix très raisonnable. Les cours fournis par le formateur Nick Colyer sont de grande qualités et il connait très bien son sujet (je vous le recommande). Si vous n’avez pas le budget ou si vous préférez lire et visioner de cours vidéo, l’option Microsoft sera votre choix.

Il vous est possible également de souscrire (avec un numéro de carte de crédit) à un 30 jours d’essaie et un crédit de 200$ CND de Microsoft Azure. Je vous réfère vers ce lien. Vous aurez donc la chance de pratique “on-hands” directement dans votre propre “tenant” Azure.

L’examen

L’examen est créé en 4 grandes lignes et découpés en 12 sous-catégorie. Vous pourrez donc vous attendre à un maximum de 50 questions à choix multiples et à association. J’ai découvert l’image suivante qui explique en détails les sujets de l’examen et je vous invite à la consulter. Sinon, le test est découpé avec les sujets suivants :

1 – Comprendre les principes du cloud

2 – Comprendre les services principaux dans Azure

3 – Comprendre la sécurité, la confidentialité, la conformité et la confiance

4 – Comprendre la facturation du cloud et le support

Au final, je considère que cette certification est autant pour les vendeurs de solutions technologiques, pour les administrateurs de systèmes qui désirent avoir un avant-goût de ce que le cloud peut leurs offrir, les techniciens en informatique désirant obtenir de l’avancement ou tout simplement les personnes qui désirent faire avancer leurs carrières. Le cloud est déjà à nos portes et nous devons nous y préparer si ce n’est pas déjà fait car nos emploies seront portés à changer et à évoluer avec ce dernier.

Published inAzureMicrosoft

Comments are closed.